Cup menstruelle : point complet sur les 10 pliages existants

Vous le savez, une coupe menstruelle doit être pliée avant d’être insérée dans le vagin. Il existe à cet effet de nombreux pliages réalisables. Et si l’on peut objectivement affirmer que certains sont plus faciles à réaliser que d’autres, il est en revanche impossible de déterminer quel est le meilleur, car chaque femme a ses préférences à ce sujet. Tour d’horizon des 10 pliages de cup possibles.

Quel est le meilleur pliage de cup ?

En fonction de votre facilité à réaliser le pliage, de l’étroitesse de votre vagin, de l’efficacité de l’effet ventouse et de votre ressenti en terme de confort, il y aura forcément l’un des pliages ci-dessous qui vous semblera le plus adapté. Le mieux pour savoir quel sera votre pliage favori est d’en tester plusieurs, car vous seule pourrez déterminer si vous en êtes satisfaite. Cela dépend vraiment de chacune !

Cependant si l’on reprend quelques unes des caractéristiques des pliages décrits ci-dessous, on pourrait les résumer ainsi :

Liste intégrale des pliages de cup et tutos

Le pliage en C (ou en U ou en cœur)

C’est le pliage le plus facile à réaliser mais aussi le plus répandu, et apprécié des débutantes. C’est également celui que conseille la plupart des fabricants de cup dans leur notice d’utilisation. D’ailleurs, vous n’aurez besoin que d’une seule main pour le faire ! En revanche ce n’est pas celui qui donne la coupe menstruelle la plus mince, et il peut donc présenter des difficultés d’insertion pour certaines utilisatrices.

Comme le pliage pushdown, le pliage en C est recommandé pour les coupes menstruelles très souples, en raison de sa faculté à bien se déployer comme prévu une fois inséré.

Voici une démonstration du pliage en C :

Pour réaliser ce pliage, aplatissez votre coupe, puis ramenez les extrémités l’une vers l’autre en pliant l’ensemble de manière à former la lettre un C ou un U. Les plus romantiques d’entre vous y verront plutôt la forme d’un cœur !

Le pliage punchdown (ou pushdown)

C’est le pliage préféré des débutantes. D’une part parce qu’il est assez facile à réaliser, mais aussi et surtout parce qu’il permet tellement à la cup de se replier sur elle-même qu’elle devient moins large encore qu’un tampon hygiénique ! Alors si la taille d’une coupe menstruelle vous effrayait, le pliage punchdown est fait pour vous ! Mais il y a des pliages permettant d’obtenir une cup encore plus fine : il s’agit des pliages double 7 et demi-diamant.

Bien que polyvalent et pouvant convenir aux coupes menstruelles souples, ce pliage est aussi et surtout recommandé pour les cups plutôt rigides. Certaines lui reprochent en revanche un mauvais déploiement une fois la cup à l’intérieur du vagin.

Voici une démonstration du pliage punchdown :

Pour réaliser ce pliage, repliez puis bloquez l’un des coins de la cup, puis réduisez le diamètre de la base. Attention : ne lâchez votre coupe qu’à la dernière seconde une fois bien insérée pour éviter que le coin repliée ne reprenne sa forme initiale.

Le pliage en origami (ou en coquillage ou en tulipe)

Il reprend les mêmes bases que le pliage punchdown, avec un dernier pli supplémentaire. Il s’agit du pliage garantissant le meilleur déploiement de la cup une fois insérée dans le vagin.

Voici une démonstration du pliage en origami :

Pour réaliser ce pliage, faites un pliage punchdown, puis ramenez sur l’ensemble le dernier coin.

Le pliage en 7 (ou en triangle)

C’est le pliage qui permet d’obtenir la cup à insérer la plus fine (et d’autant plus encore dans la version « double 7« ), et il n’est vraiment pas difficile à faire. La cup sera encore plus fine encore à l’insertion qu’avec le pliage en S. L’autre avantage est que c’est vous qui contrôlez le déploiement de la cup une fois insérée.

Avantage qui peut devenir un inconvénient si vous n’avez pas une bonne connaissance de la cup et de votre vagin, car l’effet ventouse ne prendra effet que si vous déployez correctement la coupe menstruelle une fois placée à l’intérieur. Si vous débutez donc, privilégiez les autres pliages dans un premier temps, ceux qui permettent à la cup de se déployer toute seule une fois placée, sans votre intervention.

Voici une démonstration du pliage en 7 :

Pour réaliser ce pliage, écrasez la cup pour qu’elle soit bien plate, puis ramenez un bord sur l’ensemble pour former le chiffre 7.

Le pliage en double 7

Ce pliage présente les mêmes avantages et inconvénients que le pliage en 7 mais offre une insertion de coupe plus mince, étant donné qu’il s’agit d’un pliage en 7 avec un dernier pli supplémentaire.

Voici une démonstration du pliage en double 7 :

Pour réaliser ce pliage, effectuez un pliage en 7, puis pliez la partie plus large sur l’ensemble de manière à former un nouveau pli.

Le pliage en diamant et en demi-diamant

Comme avec le pliage en 7, ce pliage permet d’obtenir une coupe menstruelle très fine, et en faciliter l’insertion. On peut également plier le tout en deux et ainsi passer du pliage en diamant au pliage en demi-diamant, pour obtenir une coupe encore plus fine.

Attention cependant : la maîtrise de ce pliage nécessite une certaine expérience, et ne sera pas réalisable avec toutes les coupes car il exigera une coup très malléable et suffisamment volumineuse.

Voici une démonstration du pliage en diamant puis demi-diamant :

Pour réaliser ce pliage, aplatissez la cup et ramenez l’un des bords à la base de celle-ci. Repliez ensuite les deux coins restants afin qu’ils se retrouvent au milieu de la cup.

Le pliage en lèvre

Ce pliage est l’un des plus complexes à réaliser, mais avec un peu d’entraînement on finit par prendre… le pli ! C’est aussi de loin le plus adapté aux coupes menstruelles très souples, lesquelles ont parfois du mal à bien se déployer une fois insérées dans le vagin.

Voici une démonstration du pliage en lèvre :

Le pliage en E

Ce pliage est l’ami des cups très souples mais nécessite un peu de puissance dans les doigts… et d’entraînement.

Voici une démonstration du pliage en E :

Pour réaliser ce pliage, effectuez un premier pli et le pincer. Aplatissez l’autre côté de la cup de manière à ce qu’il forme une ligne droite opposée au premier pli. Ramenez ensuite les deux extrémités de cette ligne droite autour du pli initial, de manière à former la lettre E.

Le pliage en S

Ce pliage est recommandé si vous avez une coupe menstruelle plutôt rigide. Il garantit qu’elle se déploiera bien dans votre vagin une fois insérée. Ainsi, bien que n’étant pas le plus simple à réaliser, ce pliage est le préférée des utilisatrices de certains modèles de cup, et ne jurent que par lui tant il est unique en son genre.

Nous vous recommandons donc de le tester dans le cas où les autres pliages ne vous conviendraient pas.

Voici une démonstration du pliage en S :

Pour réaliser ce pliage, aplatissez la cup et poussez là vers la gauche dans sa partie supérieure et vers la droite dans sa partie inférieure de manière à former un S.

Publié le
Partager cette page sur :
MenstruELLE
tracker